En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus de détails

Le saphir

Accueil > Le saphir

Le saphir et toutes ses nuances

Il y a plus de 6000 ans, l'homme, doté de ses seuls sens, repère que parmi les pierres qui l'environnent certaines présentent des caractères particuliers : couleur, dureté, éclat... le saphir est de celle là.

Sauriratna en sanscrit, sampir en chaldéen, sappir en hébreu, ont donné le grec sappheiros, transcrit sapphirus en latin : Pline l'ancien et Théophraste en parlent dans leurs écrits puis saphir en français.

Mais ce terme désignait le lapis lazuli. Il a fallu attendre le XIIIème siècle pour que notre «saphir» désigne une gemme transparente et spécialement le bleu. Ce bleu couleur sacrée qui montre son lien avec le ciel, ainsi on retrouve cette gemme sur les bagues d'évêques, sur les couronnes royales et impériales.

On supposait qu'il avait aussi des propriétés magiques et médicinales comme celle d'être bénéfique pour les yeux ; il était censé guérir les troubles visuels et conjonctivites.

Pierre des fiancés, on dit qu'il protège le mariage, amène chance et protection.Il présente toutes les nuances de bleu mais il existe aussi en vert, jaune, orange, violet, rose, blanc, noir. Certains changent de couleur selon l'éclairage et portent des noms comme «padparadscha», «étoilé», «œil de chat» selon sa couleur ou sa taille.

Elle reste aujourd'hui encore la pierre préférée des fiancées pour leur bague de fiançailles.Mais le saphir est aussi utilisé sur de nombreux bijouxen pavages sur les bracelets saphir ou broches, en pierre dominante sur les boucles d'oreilles saphir et la bague saphir.
 
 
bijoux_baume_rassurance_pictogrammes_01  bijoux_baume_rassurance_pictogrammes_03  bijoux_baume_rassurance_pictogrammes_02  bijoux_baume_rassurance_pictogrammes_04  
Inscrivez-vous à notre newsletter
et restez informé de nos nouveautés
Suivez-nous sur
les réseaux sociaux